Comment estimer sa maison


Estimation bien immobilier

Comme dans d’autres grandes villes de France, le marché de l’immobilier à Perpignan a subi la crise de 2008 de plein fouet. La cité la plus méridionale de l’hexagone ne se laisse pour autant pas abattre et affiche désormais une meilleure santé. Les prix de l’immobilier à Perpignan ont ainsi tendance à repartir à la hausse.


Combien vaut le mètre carré perpignanais ?


Les derniers baromètres établissent le mètre carré perpignanais à une moyenne de 1 900 €. Celle que l’on nomme « La Catalane » fait malgré tout preuve d’une grande disparité. D’un quartier à l’autre, les biens immobiliers voient leur tarif s’éloigner de cette moyenne calculée par les professionnels de l’immobilier.


Quels sont les quartiers les plus demandés ?


Habituellement, on divise Perpignan en trois secteurs. D’abord le centre-ville, fortement marqué par une identité catalane forgée tout au long de son histoire. Puis les quartiers nord et sud. Au nord de la Têt, on retrouve le Vernet, et au sud, la nouvelle ville baptisée Moulin à Vent. C’est cette partie de Perpignan, particulièrement résidentielle, qui est la plus recherchée par les acheteurs. Ce succès lui vaut des prix de l’immobilier élevés, notamment dans le cas de belles villas.


Et les quartiers où trouver des affaires ?


Pour trouver un appartement ou une maison de ville à un prix abordable, on peut se tourner vers le nord de la ville, dans le quartier du Vernet. Il est plutôt boudé par les habitants mais il présente pourtant des offres avec de bons rapports qualité/prix.


Dans le centre-ville, des maisons et des appartements peuvent aussi se négocier à 900 € le mètre carré. Mais attention aux travaux de rénovation qui peuvent faire énormément gonfler la facture finale. On y trouvera malgré tout des biens typiques de l’architecture catalane et qui devraient charmer de nombreux connaisseurs.

fr ch be lu